Français
English

Actualité

Réunion d'Aventures 2012

21 Juin 2012

Le sixième Réunion d'aventures vu de l'intérieur

Le récit prenant  du raid "héroïque" vécu par l'équipe Auvergne

Cliquez ici

 


Réunion d'Aventures 2012

20 Mai 2012

Gérard Fusil après le succès du 6° Réunion d’Aventures


 

Deux grands projets sur la rampe de lancement

Q.- Gérard FUSIL,  Réunion d’Aventures vient de s’achever. A l’heure du bilan, que diriez-vous, d’abord, de cette 6ème édition ?

Gérard Fusil.- En premier lieu, je ferai ce constat : Réunion d’Aventures 2012 a montré qu’il existait un vrai réservoir de concurrents attirés par le raid  multisports, et j’ajouterai attirés surtout par une épreuve qui reste dans la tradition du raid.

Q.- C'est-à-dire ?

G.F.-Pourquoi nos concurrents ont-ils aimés ce Réunion d’Aventures ? Bien sûr, ils ont apprécié la qualité et la beauté du parcours ainsi que l’ambiance qui a régné de bout en bout côté sportif comme côté organisation. Bien sûr ils ont aimé, une fois de plus, se retrouver en autonomie au cœur d’une nature quasi inviolée. Je pense pourtant que ce qu’ils retiennent – et à quoi nous tenons – c’est que cette course belle, dure, exigeante pour le corps comme pour l’esprit, ne les mène jamais jusqu’à l’épuisement. Trop de compétitions sport nature tablent uniquement sur l’effort physique porté à son paroxysme. Nos raids, par le passé comme aujourd’hui, ménagent le concurrent, lui offrent des plages de repos où il peut se reconstruire physiquement et mentalement. Le bivouac donne une respiration à la course. L’athlète, au matin enchaîne sur un nouvel effort et le fait avec plaisir. En un mot, nous ne fabriquons pas des zombies, nous permettons au raider de vivre une vraie aventure dans la vraie vie.

Q.- Satisfaction des concurrents mais aussi satisfaction des organisateurs ?

G.F.- Certes. Cette sixième édition a bénéficié d’une couverture médiatique plus importante encore que les précédentes, essentiellement au niveau télévision. L’île de la Réunion en général, le tourisme réunionnais en particulier en sortent gagnants. Une manifestation telle que la nôtre met bien en valeur, je crois, les incontestables atouts de cette belle région française, et nous partons sur une 7ème édition en 2014.

Q.- A ce propos, beaucoup de concurrents ont évoqué le raid Caneo Nature pour regretter qu’il soit resté sans suite. Que leur répondez-vous ?

G.F.-D’abord, que de multiples activités ont mis un peu ce projet en veilleuse. L’idée, pourtant, est loin d’être écartée. La France offre des sites fabuleux, d’une extrême diversité. Un raid en France bénéficie, on l’a vu, d’un intérêt marqué des presses écrite et audiovisuelles. Enfin, le coût total, pour les concurrents, est moindre et il se trouve, le Réunion d’Aventures présent vient de le confirmer, que le vivier des athlètes intéressés par un tel projet est loin d’être tari. Nous allons donc reprendre le dossier qui pourrait même déboucher sur une deuxième édition dès l’an prochain, pourquoi pas.

Q.- D’autres projets dans vos cartons ?

G.F.- Oui, même si je veux en parler avec la prudence qui s’impose. En  partenariat avec Adventure Line Productions, producteur notamment  de Kho Lanta et de Fort-Boyard , nous avons mis au point une émission de télévision  hebdomadaire.

Q.- Pouvez-vous en tracer le profil ?

G.F.- Disons que ce sera une compétition filmée, à mi-chemin de Kho Lanta et du reportage sur le vif. Un classement sanctionnera la progression des athlètes sur le terrain, progression qui comportera des éliminations à chaque étape avec, en bout de parcours, une confrontation des deux équipes finalistes. Le téléspectateur en suivra l’évolution de semaine en semaine sur un peu plus de deux mois.

Q.- Et tout ceci est pour bientôt ?

G.F.-Nous avons présenté une première maquette à plusieurs chaînes de télé, nationales comme étrangères. Les négociations sont en cours. On devrait être fixés dans un avenir relativement proche.


Réunion d'Aventures 2012

18 Mai 2012

ILS L’ONT FAIT !

 

La mer, au matin, déchirait ses vagues superbes sur les rochers de Grande Anse. Le soleil, à peine levé, se contentait d’en iriser l’écume. C’est le moment que choisirent deux hommes pour s’arracher au flanc verdoyant de la colline, faire une descente en rappel de quelque soixante mètres avant d’être rejoints par leur compère pour finir à trois, sur la plage, ce sixième Réunion d’Aventures de l’histoire.

Il était 7h42 ce matin. L’équipe 13 – TEAM RAID QUECHUA franchissait la ligne d’arrivée, première du classement extrême, après 364 kms parcourus du nord au sud de La Réunion, en pleine nature, en kayak, à VTT, en bike and run, en marche orientation, en canyonning, en aquarando et en utilisant les techniques de cordes. Le tout en binôme sur le terrain, le troisième athlète assurant l’assistance et les rôles étant interchangeables en certains points du parcours. A noter aussi que les concurrents de cette grande épreuve sport nature ont vécu en six jours dans des conditions précaires, souvent difficiles, en totale autonomie. La catégorie extrême a bouclé un parcours très sélectif et par sa longueur et par les 17.000 mètres de dénivelée positive qu’il comportait. Les héros du jour méritent d’être cités. Il s’agit de Rudy GOUY, Laurent FABRE et Yves BILODEAU, trois sportifs aux qualités exceptionnelles qu’il convient de saluer.

Deuxième équipe en extrême, la 5 – LAFUMA VIBRAM composée de Guillaume DEMANGEON,  Baptiste TURREL et Sylvain MONTAGNY arrivés une heure et demi après les premiers dont, tout au long de l’épreuve, ils ont contesté la suprématie. Une lutte coude à coude que symbolise bien le fait qu’hier encore, au départ de la remontée vers la Fournaise, la 13 et la 5 n’étaient séparées que par une toute petite minute. Troisième en extrême, la 22 – X TTR 63, première équipe mixte avec Fanny FRECHINET, Jocelyn VOGT et l’enfant de Cilaos, Gilbert AH-FAT.

Dans la deuxième catégorie, celle des raiders, la première équipe est la 18 – ENVERGURE OKIDOSPORT NUTRITION. Ses membres, Simon BEDOIRE, Daniel FONTAINE et Daniel GISS, tous Réunionnais, ont parcouru en près de 123 heures, 352 kms présentant 15.500m de dénivelée. La suivante en raider est la 23 – ESPRIT RAID FFCO (Miguel TIRBOIS, Antoine DILLET, Christophe MARCHAND) arrivée plus de trois heures plus tard alors que la 20 – LES DIRTY MOUSTAKI (Cédric PLAIRE, Laurent LEJEUNE, Julien CLERC) pointait à l’arrivée deux heures et demie après elle.


 


Réunion d'Aventures 2012

18 Mai 2012

GRANDE VICTOIRE DE TEAM RAID QUECHUA

 

Après une bataille très rapprochée de 5 jours de course intense, le Team Raid Quechua (  Rudy GOUY, Yves BILLODEAU et Laurent FABRE ) a fait le trou avec son principal adversaire Lafuma-Vibram . Les trois vainqueurs ont franchi la ligne d'arrivée à 7h42 ce Vendredi matin aprés 120 heures et 42 minutes de course.


Infos
Témoignage d'un concurrent de Réunion d'Aventures :

Bonjour Amélie et Gérard,

C'est vraiment une sacrée déception que de voir cette extraordinaire aventure disparaître..en 10 ans d'aventures, jamais un raid ne m'aura autant vibrer, une nature sauvage avec des merveilles aux quatres coins de l'île que vous avez su avec brio mettre en exergue et nous offrir sur un plateau..

C'est sans conteste la plus belle aventure qu'il m'ai été donné de courir! Réunion d'aventure, c'est du plaisir à l'état pur..Je mesure l'immense chance d'avoir fait votre connaissance à travers ce bijou qui restera à jamais gravé dans ma mémoire d'homme raideur!

À très bientôt, longue vie à réunion d'aventure.
Amitiés

 

GFmedia est en recherche de partenariat pour la 2ème édition du Raid France Nature, raid multisport à travers la France. La 1ère édition s'est déroulée de Versailles à Marseille en 2008.