Français
English

Actualité

Réunion d'Aventures 2012

17 Mai 2012

Lutte homérique au moment du sprint final

 

Ce fut une longue, une très longue marche. Au partir du Tremblet, niveau zéro de l’océan, les concurrents du Réunion d’Aventures ont entamé une montée directissime de 2260 mètres de dénivelée ! Etait-ce assez pour décourager les meilleurs ? Non. Entre deux coulées de lave – celle de 1976 et celle de 1986 – ils ont remonté le rempart du Tremblet, se taillant un chemin dans la jungle sous le regard cyclopéen du volcan, cette Fournaise dont on sait bien qu’elle ne dort jamais que d’un œil.

Au Piton Rouge, replongée plein sud avec, cette fois descente en technique de canyonning à Ti Cap, puis en aquarando sur la rivière Langevin jusqu’au delà de la cascade du Trou noir, dépassée ce soir par la tête de course avant l’heure fatidique du bivouac. Cette journée de très grandes difficultés – aggravées encore par la fatigue accumulée depuis dimanche – restera comme un aller retour insensé du volcan à la mer, un flirt fascinant mêlant le feu de la Fournaise aux eaux de l’océan.

On compte que demain, aux aurores, la tête de course devrait franchir la ligne d’arrivée au terme d’une lutte homérique que se seront livrées, de bout en bout, les deux meilleures équipes de ce sixième Réunion d’Aventures. La 13 – TEAM RAID QUECHUA et la 5 – LAFUMA VIBRAM se sont, sans cesse, échangé la palme du meilleur tout au long de cette compétition impitoyable. Que l’on songe qu’aujourd’hui encore, à la veille du sprint final, elles sont parties pour la directissime à une minute d’intervalle ! Lutte au couteau ? Noble lutte en tout cas que, pour l’heure, semble remporter ceux de la 13 devançant leurs valeureux adversaires de moins d’une demi-heure. Ces deux leaders du classement extrême sont suivis, à quelques encablures, de trois autres formations de haut niveau, la 22 – X TTR 63, première équipe mixte, la 27 – TEAM RAID QUECHUA MIXTE et la 20 – LES DIRTY MOUSTAKI. En raider, on trouve en premier lieu la 18 réunionnaise – ENVERGURE OKIDOSPORT NUTRITION suivie de la 15 – CAP OPALE et de la 19 – SAMOUSSAS. En aventure, enfin, la première est la 26 – X TREM SUD REUNION, suivie de la 28 – ORANGE REUNION et de la 29 – LES TANGUES AVENTURIERS. On notera que bon nombre d’équipes réunionnaises se retrouvent dans ce palmarès des meilleurs.


 


Réunion d'Aventures 2012

16 Mai 2012

Du ciel aux enfers

Hier ils tutoyaient les anges ; ils sont ce soir aux enfers. Les raiders du Réunion d’Aventures, après avoir dompté le Piton des Neiges ont poursuivi leur course découverte à travers les mille diversités de l’Ile intense pour aboutir, au crépuscule, du côté des tubes de lave, partie émergée du royaume de Vulcain dont ils ont visité l’antichambre.

Aux aurores, ils se sont extirpés du cirque de Cilaos,  poursuivant leur course folle à travers la plaine des Cafres, cherchant leur chemin lors d’une longue marche orientation. Avant d’effleurer Bourg-Murat, ils ont enfourché leurs VTT pour se diriger, par des voies très détournées, jusqu’au piton Textor. Commençait alors une section bike and run, un seul vélo tout terrain pour deux, soit un attelage bancal obligeant l’un à courir tandis que l’autre pédale, avec des prises de relais longues ou courtes en fonction des difficultés du terrain et de la forme du marathonien.

L’exercice, très éprouvant pour les organismes, s’est arrêté en bordure de la Fournaise dont les équipes ont descendu la face nord en marche-orientation puis à VTT encore jusqu’à l’océan longé plein sud vers les tubes de lave. Nés d’une récente coulée, ces tunnels volcaniques forment un réseau de trois kilomètres en sous-sol dont le gabarit varie de 30 cm à 1m50. Cette spéléologie bien particulière était proposée hors compétition pour permettre à chacun d’en profiter pleinement. L’équipe de tête a opté dès ce soir pour cette visite de trois heures, ouvrant la voie, ainsi, à ses suivantes.

Le classement de la quatrième journée place en tête de la catégorie extrême l‘équipe 13 – TEAM RAID QUECHUA qui vient de creuser un  écart de plus d’une heure sur sa concurrente directe, la 5  - LAFUMA VIBRAM. En raider, la première place revient à la 18 – ENVERGURE OKIDOSPORT NUTRITION alors qu’elle échoit, en aventure, à la 26 – X TREM SUD REUNION.

Les équipes 8 – INOV8 IRT et 30 – BREIZH BREIZH RUNNERS CITY ROUL, n’ayant pu respecter les délais, ont été mises hors classement mais continuent leur course.


 


Réunion d'Aventures 2012

15 Mai 2012

un authentique exploit

 

Vaincre le même jour, d’un même élan, les deux plus hauts sommets de l’île de la Réunion n’est pas un exploit des plus communs. Et l’exploit est d’autant plus remarquable qu’il a été réalisé dans le cours d’une longue et rude épreuve de raid nature aventure. Avant d’aborder le Grand Bénare, les auteurs de cette authentique prouesse avaient déjà surmonté, deux jours durant, mille difficultés. Après le Piton des Neiges, ils s’apprêtent à en surmonter bien d’autres dans les jours à venir. Faut-il s’en étonner ? C’est en permettant à ses compétiteurs de réaliser de telles performances que Réunion d’Aventures a établi son image d’épreuve de haut niveau dans le petit cercle des grands raids internationaux.

 C’est l’équipe 13–TEAM RAID QUECHUA qui s’est ainsi couverte de lauriers. Une équipe d’athlètes sport nature confirmés. Une équipe qui, depuis le début du Réunion d’Aventures, joue les premiers rôles que lui disputent âprement ses concurrents directs et en particulier la 5 – LAFUMA VIBRAM qui, à mi-parcours est loin d’avoir  rendu les armes.

Les équipes du classement extrême ont entamé la journée par la montée du Grand Bénare pour revenir au sommet du Maïdo, entrer à nouveau dans le cirque de Mafate puis, après le col du Taïbit, plonger vers le cirque de Cilaos où les attendaient une descente en canyonnig suivie enfin de l’ascension du Piton des Neiges.

Ce soir les équipes se répartissaient en trois catégories : 11 extrême, 8 raider et 10 aventure. Le classement donnait la 13 – TEAM RAID QUECHUA en tête suivie de la 5 – LAFUMA VIBRAM en catégorie extrême ; la 18 – ENVERGURE OKIDOSPORT NUTRITION en tête suivie de la 15 – CAP OPALE en catégorie raider ; la 26 – X TREM SUD REUNION en tête suivie de la 28 – ORANGE REUNION en catégorie aventure.

Une équipe, la 21 – PEDINI IRET, a été contrainte à l’abandon suite à la blessure de l’un de ses coéquipiers.


 


Réunion d'Aventures 2012

14 Mai 2012

Conquérants de l'inutile

 

De la pluie et de la sueur : voilà ce que la deuxième journée du Réunion d’Aventures a réservé à ses 90 concurrents. Après une longue marche, la veille, des abords de St Denis à la mythique Roche Ecrite, ils ont entamé l’un des chapitres phares du programme, à savoir la progression à travers les trois grands cirques réunionnais.

 Salazie, Mafate, Cilaos. Le simple énoncé de ces noms évocateurs dit assez quelle somme d’efforts fut consentie  aujourd’hui par tous ces athlètes, femmes et hommes, évoluant dans un milieu difficile, rendu parfois même dangereux en raison des fortes précipitations noyant  en continu le coeur de l’île. On a qualifié parfois ces dévoreurs de pistes et d’espace de conquérants de l’inutile. A les voir – parfois même seulement les entr’apercevoir – dans leur lutte gratuite et acharnée contre un environnement et des éléments décidément contraires on se dit que jamais aussi bel hommage ne fut autant mérité.

La longue marche de la veille avait marqué  les organismes. Ce matin les concurrents reprenaient malgré tout leur difficile errance. A VTT, ils effleuraient  les bords escarpés du cirque de Salazie avant de basculer sur Mafate, qu’à pied cette fois, ils traversaient de part en part pour finir une marche orientation fort compliquée au sommet du Maïdo. De là, un vertigineux tronçon à VTT, très technique et donc très éprouvant descendait vers St Paul. La remontée pédestre vers le même Maïdo  par la redoutable ravine Divon mettait un terme à cette seconde journée, du moins pour les équipes de tête.

Quelles sont-elles ? Il s’agit de la 5 – LAFUMA VIBRAM et de la 13 – TEAM RAID QUECHUA pointées exactement dans le même temps au dernier check point après s’être livré un duel sans merci tout au long de la journée. A plus d’une heure derrière ce duo on trouve deux équipes mixtes (elles ne sont que cinq au total) et qui ont, de même, joué au chat et à la souris depuis le départ. Pour l’heure, la 22 – X TTR 63 – semble avoir pris le pas sur sa rivale, la 27 – TEAM RAID QUECHUA MIXTE.

Une dizaine d’équipes suivent, groupées, assez loin derrière le quatuor de tête. Dix autres, plus loin, ont basculé dans la catégorie aventure en abordant les premières grosses difficultés du parcours. Tout porte à croire, surtout si la météo reste défavorable, que dans la première partie du tableau, un certain nombre d’équipes abandonneront demain le parcours extrême pour glisser en raider, la catégorie intermédiaire.

 


Infos
Témoignage d'un concurrent de Réunion d'Aventures :

Bonjour Amélie et Gérard,

C'est vraiment une sacrée déception que de voir cette extraordinaire aventure disparaître..en 10 ans d'aventures, jamais un raid ne m'aura autant vibrer, une nature sauvage avec des merveilles aux quatres coins de l'île que vous avez su avec brio mettre en exergue et nous offrir sur un plateau..

C'est sans conteste la plus belle aventure qu'il m'ai été donné de courir! Réunion d'aventure, c'est du plaisir à l'état pur..Je mesure l'immense chance d'avoir fait votre connaissance à travers ce bijou qui restera à jamais gravé dans ma mémoire d'homme raideur!

À très bientôt, longue vie à réunion d'aventure.
Amitiés

 

GFmedia est en recherche de partenariat pour la 2ème édition du Raid France Nature, raid multisport à travers la France. La 1ère édition s'est déroulée de Versailles à Marseille en 2008.